Le Lieu jaune de ligne

 

Il ne faut pas confondre le lieu jaune avec son cousin le lieu noir. Il se caractérise par sa mâchoire inférieure proéminente et par une ligne latérale sombre se détachant sur sa robe claire et brillante mais fragile.

 

 

Le poisson de ligne pêché à l’unité ne souffre donc pas de manipulations excessives et n’est pas abîmé. Sa capture à la ligne en fait un gage de qualité car il est remonté vivant, immédiatement vidé, lavé et conditionné en bac l’un à coté de l’autre sur une épaisseur. La qualité de sa chair est préservée.

 

La fraîcheur et le soin apporté à notre poisson en fait alors un produit haut de gamme.

 

Il vit en groupe en sillonnant les fonds marins et se nourrit de petits poissons (lançons, chinchard, tacaud…)

 

Préparation

 

La chair du lieu jaune de ligne est délicate. C’est un poisson qui convient à toutes les préparations, facile à travailler, toutes les recettes lui vont merveilleusement bien en veillant à ne pas trop le cuire. Il a l’avantage de ne pas posséder beaucoup d’arêtes.

 

Il se cuisine entier, mis en filet, en darnes, en morceaux :

 

  • à la poêle,
  • au four,
  • au court bouillon,
  • en cocotte,
  • à la vapeur.

 

 

Comptez entre 1.5 à 2 kg de poisson pour 4 personnes selon le plat.

 

Qualités nutritionnelles

 

Le lieu jaune de ligne convient parfaitement dans le cadre d’une alimentation équilibrée et pour les personnes soucieuses de leur ligne car c’est un poisson maigre, 1 g de lipide pour 100g de poisson. Il fournit 20 g de protéines pour 100 g, quantité à peu près équivalente à la viande. Il est source de phosphore et de vitamine B.

 

 

Conservation

 

Le lieu jaune de ligne est un poisson qui se conserve relativement bien dans le bas de votre réfrigérateur, vidé et enveloppé dans un film alimentaire. Vous pouvez également le congeler et le conserver au maximum 3 mois mais afin de garder toutes ses qualités gustatives, nous vous conseillons de le consommer dans le mois.